On entend souvent cette phrase : « Dieu m’aime comme je suis », « Dieu vous aime tel que vous êtes », surtout venant de personnes qui cherchent à justifier leur façon de vivre en désaccord avec la Parole de Dieu, ou excuser une mauvaise action.

Est-ce que cette phrase est en accord avec la Parole ? Oui et non.

Dans le deuxième chapitre de l’Épître aux Romains, Paul reprend sérieusement les destinataires de sa lettre en leur disant :

« Et penses-tu, toi qui juges les auteurs de tels actes et qui les fais aussi, que tu échapperas au jugement de Dieu? Ou méprises-tu les richesses de sa bonté, de sa patience et de sa générosité en ne reconnaissant pas que la bonté de Dieu te pousse à changer d’attitude? »

Romains 2.3–4 (S21)

Dieu nous aime. C’est un fait indéniable. Le Écritures sont claires à ce sujet :

« De loin l’Éternel se montre à moi : Je t’aime d’un amour éternel ; c’est pourquoi je te conserve ma bonté. » 

Jérémie 31.3

Et son amour a été manifesté de manière fulgurante et implacable par la mort de son fils, Jésus-Christ sur la croix de Golgotha :

« En effet, Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique afin que quiconque croit en lui ne périsse pas mais ait la vie éternelle. »

Jean 3.16(S21)

Mais cette phrase : « Dieu m’aime comme je suis » n’est pas terminée : elle continue avec la phrase suivante :

« …et il va tout faire pour que je ne reste pas comme ça ! »

En effet, ce n’est pas parce que Dieu nous aime que nous devons rester dans le péché. Nous avons un chemin à prendre, celui de la sanctification. Dieu veut nous changer, transformer notre cœur pour que nous soyons toujours plus semblables à lui.

Alors oui Dieu nous aime tel quel, mais il ne veut pas que nous restions comme ça.

J’ai lu dernièrement un poème qui représente très bien cette idée :

Parce que Dieu m’aime

Parce que Dieu m’aime, il est lent à perdre patience avec moi.

Parce que Dieu m’aime, il prend les circonstances de ma vie et s’en sert de manière édifiante pour ma croissance.

Parce que Dieu m’aime, il m’est favorable, il veut me voir mûrir et me développer dans son amour. 

Parce que Dieu m’aime, il ne fait pas descendre sa colère sur chaque petite chose et faute que je fais et elles sont nombreuses .

Parce que Dieu m’aime, il ne tient pas compte de tous mes péchés pour me les rappeler chaque fois qu’il en a l’occasion.

Parce que Dieu m’aime, il est profondément blessé quand je ne marche pas sur le chemin qui lui plait, car il voit que je ne lui fais pas confiance et ne l’aime pas comme je devrais. 

Parce que Dieu m’aime, il continue à me faire confiance quand je n’ai plus confiance en moi-même. 

Parce que Dieu m’aime, il ne dit jamais qu’il n’y a plus d’espoir pour moi, il m’aime et me discipline . Il m’est difficile de comprendre l’immensité de l’intérêt qu’il me porte

Parce que Dieu m’aime, il ne m’abandonne jamais alors que quelques-uns de mes amis l’ont fait.

Parce que Dieu m’aime, il est à mes côtés quand j’atteins les sommets du désespoir en voyant qui je suis réellement et en me comparant à sa droiture, sa sainteté, sa beauté et son amour. 
C’est à des moments comme ceux-là que je veux vraiment croire que Dieu m’aime.


Oui, le plus grand de tous les dons de Dieu est son parfait amour


Auteur inconnu


« ECOUTEZ-MOI … vous dont je me suis chargé
Depuis votre naissance,
Vous que j’ai portés
Dés que vous avez vu le jour.
Je resterai le même jusqu’à votre vieillesse
Je vous soutiendrai jusqu’à vos cheveux blancs
C’est moi qui vous ai portés et qui vous porterai encore
Oui, je me chargerai de vous et vous sauverai »

Esaïe 46 ; 3. 4
Previous Article

Allons sur l’autre rive du lac

Next Article

Club d’enfants Seloncourt 2019

Dernières prédications :

Abonnez-vous à ce blog par e-mail.

Saisissez votre adresse e-mail pour vous abonner à ce blog et recevoir une notification de chaque nouvel article par e-mail.

Rejoignez les 472 autres abonnés

État de connexion

%d blogueurs aiment cette page :